libelles

17.6.12

Inde, Vallee de Parvati, mai juin 2012


Le dernier mois s'ecoule dans les paisibles villages de montagnes autour de la vallee de Parvati

Keerganga et ses sources d'eaux chaudes en plein air  a 3000m


Maison de bergers encore habitee par une famille

Ici, logement rudimentaires, une salle mal isolee, tout le monde dort sur les matelas autour du feu pour moins d'un euro


Les montagnes de Keerganga


 A 3000m avec les copains italiens



Tai chi avec Jay 


 Nos animaux de compagnie...



Popote au grand air


Beaucoup de Sikhs a Manikaran, lieu de pelerinage dans ce village aux sources d'eaux chaudes


Femmes des montagnes

Treck autour de Manali



Beaucoup de vaches mangees par les leopards des neiges


Plateau situe a 4200 m


Chevaux sauvages



Chaine de l'Himalaya

28.5.12

CALCUTTA MAI 2012

On se sent bien des qu'on arrive en Inde, peut etre parce qu'on connait deja la ville. Bien entendu c'est le bordel, nous passons 2h dans la maison des fous, c'est a dire la gare de train pour avoir un ticket (que nous n'aurons pas ici)
Nous partons vite de Calcutta, il fait 45 degres, l'air est irrespirable, la poussiere omnipresente. Nous ne pouvons pas sortir en ville plus de 2h d'affilee. Meme assis, nous suons a grosses gouttes. Difficile de faire autre chose que glander avec les copains.
Le train nous amene a Pushkar. Pendant ce trajet, nous buvons presque 10l d'eau, le paysage est desertique, les ventilos qui marchent brassent l'air brulant, inutile de penser a se rafraichir, l'eau des toilette est trop chaude. Pas le choix, nous buvons l'eau soi disant purifiee des robinets de toutes les gares (ce qui nous vaudra une fois arrives, quelques petits prblemes gastriques), c'est reparti pour la vie a l'indienne!
 Le voyage est tres representatif de l'Inde. Le train part avec 1h de retard et met 41h au lieu de 24. Par la fenetre, nous voyons l'Inde comme nous l'avons quittee, les grandes gares, tous les mendiants avec leurs enfants,


les campagnes, les maisons en briquettes et torchis, les enfants nus,


 les gens qui font leurs besoin en groupe au bord de la voie ferree (pas de photo...)


les femmes en saris multicolores

PUSHKAR

 Nous sommes avec plaisir de retour chez Sukha, un peu en dehors de pushkar, dans un bon cadre pour s envoyer des colis, loin du stress de la ville








 Alex chez le barbier du coin














 Le rajasthan, toujours un regal pour les yeux, les femmes en saris multicolores et les maisons bleues


























 entoures de paons sauvages, de centaines d'oiseaux differents comme les martin pecheurs bleus metallises








et bien sur les singes



























































































27.5.12

THAILANDE DEBUT MAI

Kuala Lumpur nous refusant le visa indien, nous montons en train pour la enieme fois a Bangkok. Rien n'a change, toujours autant de flics, de ladyboys et de touristes qui claquent leurs sous dans les bars de Kao San Road. Un couple nous raconte qu'ils etaient sur la plage de Pattaya, connu comme lieu de prostitution. On leur a propose un gamin de 5 ans. Bon. On rencontre Aude et Ludo et on les suit dans un endroit plus tranquille en attendant le visa.


 Les temples bouddhistes d'Ayuttaya




















 Lopburi: les singes vivent dans les anciens temples et sur les toits et fils electriques de la ville

3.5.12

Manif Kuala Lumpur 28 Avril 2012

Le FN au pouvoir depuis 1957 (l'independance), des elections fausses et truquees (l'encre utilisee est effacable), la censure des medias, les lois inegales pour les chinois, les indiens et les malais, autant de raisons de descendre dans la rue.Le peuple reclame de vrais elections.
 Apres un sitting devant le parc de la liberte qui nous est interdit par la police, nous marchons dans la ville. 400000 personnes, nous n'avons jamais vu de manifestation aussi paisible. Pas de casse ni d'incendie, on nous dit que les manifs sont souvent pacifistes.

 La police a arrete 469 personnes au hasard dans la foule (dont nounou) pour les amener au poste de police "pour information". La plupart ont ete brutalise.








 Nounou courait comme tout le monde pour echapper aux bombes lacrymos quand un flic l'a trainee par les cheveux. Au poste, elle fut rouee de coups de pieds, a terre, par 10 flics








Ed, frappe par la police dans la foule
video
D'une fenetre. on voit la police qui tire et vise les manifestants a 500m avec des bombes lacrimos.On les entend clairement rigoler.On apprendra plus tardque dans un autre quartier de la ville, les flics chopaient des gens au hasard, les tapait puis les livraient a une bande de neo nazi qui continuait le travail.
Le journal titre: "le jour de la honte", la honte pour les manifestants qui n'ont pas respecte la Loi (entrer dans le parc de la liberte, quel defit a la loi!)
"Les elections sont libres et justes dans notre pays. Les manifestants savaient qu'on leur interdirait de rentrer dans le parc. Tout ce qu'ils voulaient, c'etait des affrontements" dit le 1er ministre.
Jour de la honte, honte du gouvernement de ce pays. honte de voir des flics, tirer, viser, rigoler, livrer les gens au parti neo nazi, honte de la desinformation des medias...
Nous quittons nos amis le coeur lourd et charge de colere en leur souhaitant bonne chance et succes pour la suite des evenements.....


Des videos circulent sur internet pour ceux que ca interesse.

25.4.12

Bali, Ubud fin avril 2012


Vishnou sur sa monture, Garuda (mi homme, mi oiseau)



Ca y est, notre visa indonesien arrive a son terme (snif!), notre dernier arret a Bali fut riche en paysages et architecture.